À l’occasion des 100 ans de Citroën, le public et les collectionneurs sont présents. 60 000 visiteurs, 10 000 collectionneurs et 4200 véhicules : les chiffres parlent d’eux-mêmes. Il est à noter qu’un tiers des personnes présentes viennent de l’étranger. Enfin, les autos présentées par leurs propriétaires sont d’une qualité impressionnante.

100 ans et 25 Citroën uniques

1939 Citroën TPV

Tout d’abord, il y a les voitures des collectionneurs. Ensuite, il y a les trésors détenus par Citroën, dont 25 modèles uniques présentés pour les 100 ans. Parmi ces véhicules, je retiens d’abord les TPV : ces drôles d’autos sont les génitrices de la 2 CV apparue en 1949. Puis, les présidentielles sur base de Traction Avant 15/6 H. Enfin, une limousine carrossée par Franay et un cabriolet carrossé par Chapron

100 ans et la reconstruction d’une Rosalie 15 Speedster

1933 Citroën Rosalie 15 Jean Daninos

C’est une première mondiale. Mais ce n’est pas le dernier modèle de la marque Citroën ! Il s’agit en fait de la reconstruction d’une Rosalie 15 Speedster 1933 qui a été dessinée par Jean Daninos. Il s’agit là d’un modèle unique. Construit en 1933 chez Figoni, ce modèle a disparu. Grâce à la patience d’Alain Lassalle, voici sa reconstruction tout acier sur châssis Rosalie 15, moteur 6 cylindres culbuté Bernard Lyon.

100 ans et de nombreuses animations

une des animations dans le parc du château

Neuf ans durant, la Tour Eiffel s’illumine de 100 000 ampoules qui recréent le nom de Citroën. Petit clin d’œil lors du centenaire avec la présence d’une mini tour ! Afin de parfaire la fête, de nombreuses animations sont à la disposition des visiteurs. D’abord, un rappel des diverses croisières menées par Citroën. Ensuite, un gala avec feu d’artifice. Puis, une vente aux enchères et une bourse d’échange. Enfin, des démonstrations, des spectacles ambulants ou encore de la voltige aérienne.

Vintage Car Magazine dresse son propre bilan

Exposition de Citroën Type H

100 ans est un chiffre rond qui fait rêver. Devenir centenaire représente toujours un exploit pour l’homme. En revanche, pour de nombreux constructeurs cela fait partie du monde du possible, et même si la marque a disparu. Ce n’est naturellement pas du tout le cas de Citroën. Cependant, on ne peut s’empêcher de comparer le passé et le présent et de se sentir nostalgique des modèles réalisés autrefois. J’aurais personnellement préféré fêter les 100 ans de Citroën avec toutes les automobiles qui ont jalonné ce siècle et fait l’histoire de la marque. En effet, les concept cars ou autres véhicules roulants non identifiés devraient être présentés lors d’autres événements. En résumé, les 100 ans de Citroën sont une belle fête pour les collectionneurs et les visiteurs. Et, c’est bien ainsi.

Citroën véhicules présidentiels

Tour Eiffel et Citroën