Les anciens se plaignent souvent du manque d’intérêt des jeunes pour les voitures de collection. Ils ont peur, lorsqu’ils seront partis, que la relève ne soit pas assurée. Or, lors de notre passage à InterClassics Brussels, nous avons rencontré deux jeunes hommes férus de voitures de collection. Ils sont, en effet, à la tête d’automeetic, une entreprise spécialisée dans la vente et l’entretien de nos chères classiques. Ces vieilles dames ne seront pas délaissées N’est-ce pas la preuve que les jeunes prennent la relève et participent ainsi à la préservation d’un vrai savoir-faire.

automeetic | Une belle rencontre à l’origine

automeetic est un spécialiste technique et commercial pour voitures de collection.

Cabriolet Aston Martin chez automeetic.

Nicolas Nelson et Sébastien Wouters font connaissance par l’intermédiaire d’amis communs. Les deux jeunes gens partagent une même passion pour les véhicules anciens. Sébastien, encore enfant, se fait la main sur des voitures télécommandées à essence. Ses amis, ensuite, lui confient leurs motos. Les voitures constituent naturellement la suite logique. De son côté, Nicolas, alors étudiant, achète une Coccinelle et cherche une personne pour l’aider à la restaurer. Il connaît l’attirance de Sébastien pour les véhicules chargés d’histoire. C’est par Facebook qu’il le contacte et lui propose de venir lui donner un coup de main. C’est ainsi que les travaux de rénovation sur la Coccinelle commencent, dans un garage prêté par un voisin de Nicolas.

Vivre de sa passion

Toutes les marques sont les bienvenues chez automeetic comme ces Alfa Romeo

Duo d’Alfa Romeo Alfasud Sprint et GTV 2 Litres – automeetic.

Parallèlement à leurs études, Nicolas et Sébastien se disent que retaper des voitures leur permettrait sans doute de gagner un peu d’argent. Nicolas se met alors en chasse. Il trouve ainsi, en Hollande, quelques BMW 2002 qui méritent une seconde chance. Le succès semble être au rendez-vous et les voitures s’enchaînent. C’est ainsi qu’en 2015 automeetic voit le jour, sous l’impulsion de Nicolas. Sébastien, lui, poursuit ses études de gestion. Le courant passe si bien entre les deux jeunes gens que Nicolas propose à Sébastien, dès la fin de ses études, de le rejoindre dans l’aventure. C’est chose faite en 2016. Diplôme en poche, Sébastien rejoint automeetic et s’occupe spécifiquement de la partie mécanique. Les choses sérieuses commencent, nos amateurs sont devenus des professionnels.

automeetic | Expansion et reconnaissance technique

Aston Martin est l'une des marques favorites des deux associés d'automeetic.

Légendaire Aston Martin, what else chez automeetic.

Nicolas et Sébastien sont rapidement sollicités par leur réseau d’amis et de connaissances. Qui pour acheter, vendre ou expertiser un véhicule de collection. Les affaires marchent si bien qu’ils doivent changer de locaux. Une partie de l’espace sert à stocker les voitures en dépôt-vente et l’autre abrite un atelier professionnel. automeetic jouit déjà d’une belle réputation dans la résolution des problèmes mécaniques. Les clients qui les sollicitent sont souvent déçus par des garagistes connaissant mal la voiture de collection. Ils se tournent alors vers Nicolas et Sébastien afin de voir leurs problèmes particuliers résolus. D’après eux, il y a beaucoup de collectionneurs à Bruxelles et dans la région. Ils sont donc très optimistes quant à leur taux d’occupation pour ces prochaines années.

La grande force d’automeetic est de savoir résoudre les problèmes rencontrés par les automobiles classiques. Sébastien a appris la mécanique par lui-même. Il se félicite d’ailleurs de travailler à l’ancienne : faire appel à la réflexion plutôt que suivre un manuel technique.

Où en est la société aujourd’hui ?

Grand classique des années 80 que cette Alfa Romeo GTV en vente chez automeetic

1983 Alfa Romeo GTV 2 litres – automeetic.

Sébastien nous indique que la vente représente une trentaine de véhicules négociés en direct. Les affaires réalisées avec d’autres marchands ne font pas partie de ce décompte. En ce qui concerne le côté technique, ce sont plus de 80 véhicules qui ont franchi les portes de l’atelier ces trois dernières années. Tous les types de voitures sont les bienvenus. Ils ont naturellement une préférence particulière pour Aston Martin. Mais ils mettent autant de cœur à l’ouvrage pour une Alfasud qu’une Corvette, une Type E ou encore une MG Midget ! Cette diversité représente d’ailleurs une formidable source d’apprentissage. En parlant d’apprentissage, ils doivent se former en permanence. Certains forums sur Internet leur permettent d’élargir leurs connaissances à chaque instant. Merci à tous ces passionnés de partager leur savoir et la documentation dont ils disposent.

Pour faire face au volume de travail, ils ont engagé un mécanicien. Ils lui transmettent ce qu’ils savent et le forment à leurs exigences : de la réflexion avant tout.

Que pense-t-on de l’électrification des voitures de collection chez automeetic ?

Petite sportive que cette Alfa Romeo Alfasud Sprint 1500 chez automeetic.

1983 Alfa Romeo Alfasud Sprint 1.5 – automeetic.

Oups ! À voir le regard de Sébastien, nous n’aurions peut-être pas dû poser la question. La réponse est laconique :

« Merci de ne pas m’en parler. Je déteste me faire enfumer par des absurdités écologiques. Premièrement, nos voitures de collection ne roulent que quelques milliers de kilomètres par année. Ensuite, il faut arrêter de nous rabâcher ce qu’ils appellent le Politiquement Correct. Enfin, il y a d’autres sujets de pollution plus importants que d’électrifier des voitures de collection. Massacrer une histoire sous le couvert de l’écologie est une absurdité. De plus, ajouter des batteries dans une voiture de collection augmente de 50 % le poids de la voiture. Est-ce bien raisonnable ? De toute façon, la technologie actuelle des batteries n’est pas assez évoluée pour s’y intéresser. Notre clientèle se compose de passionnés qui aiment conduire leurs véhicules de collection tels qu’ils sont. Nous, nous sommes là pour les aider à maintenir ces véhicules en parfait état. »

Vintage Car Magazine vous donne son avis

automeetic a remporté le Best of the 80s avec cette Alfa Romeo TI Quadrifolio Verde.

1982 Alfa Romeo TI Quadrifolio Verde – Best of the 80s – automeetic.

Nous avons l’habitude de participer à de nombreux salons et autres événements liés aux voitures de collection. Cette fois, nous avons été déçus en bien (expression vaudoise) ! Nous ne rencontrons pas tous les jours des jeunes qui se passionnent pour la vente et la restauration de voitures de collection. Leur approche des problèmes est très intéressante. Une première réflexion globale pour comprendre le problème dans son ensemble. Le contrôle ensuite des organes périphériques à celui qui présente le problème. L’information au client ensuite et des explications sur ce qu’il y a à faire avant de se lancer dans la réparation. Électronique et valise-miracle n’ont pas leur place ici. Quel plaisir de rencontrer la relève qui maintiendra en forme nos anciennes pendant encore de longues années !

Pour en connaître davantage sur Nicolas, Sébastien et automeetic, cliquez sur le lien qui vous reliera directement à leur passion. Merci à Nicolas et Sébastien pour le temps qu’ils nous ont accordé lors de notre passage sur leur stand à InterClassics Brussels.

Les illustrations de cet article sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés ©2019 Photos JPP – Vintage Car Magazine.