Bonhams Chantilly 2019. La quatrième édition de la vente aux enchères orchestrée par Bonhams se tient au château de Chantilly le 30 juin 2019. Pour rappel, Bonhams propose à la vente 41 voitures de collection de provenances diverses. Le cadre merveilleux du Chantilly Art et Élégance Richard Mille convient donc parfaitement à ce genre d’événement. La variété du plateau présenté donne à chacun une occasion d’assouvir sa passion. Autrement dit, le plaisir des yeux ou la bonne affaire. Comme précédemment annoncé, dans cette deuxième partie, nous vous présentons cinq autres véhicules à surveiller pendant cette vente aux enchères.

Bonhams Chantilly 2019 : Alfa Romeo 1900C Super Sprint coupé trois glaces de 1956, entièrement restaurée

Cette Alfa Romeo 1900C Super Sprint est une opportunité à Chantilly 2019.

1956 Alfa Romeo 1900C Super Sprint – Bonhams Chantilly.

Informations générales

L’Alfa Romeo 1900 Super Sprint a été produite en 599 unités de 1955 à 1958. Deux séries ont été fabriquées. Pour la première, le changement de vitesses se faisait au volant. Pour la seconde en revanche un levier de vitesses plus sport équipait le tunnel central. Comme déjà sur les derniers modèles de la première série. Le modèle présenté a été livré neuf en Suisse et est entièrement restauré.

Techniquement sportive sous une robe familiale

La 1900 Super Sprint est considérée par les gentlemen drivers et les écuries privées comme une voiture très efficace. En effet, elle a les capacités pour être classée en tête de sa catégorie. Tenue de route, vitesse et fiabilité sont les caractéristiques qui font de la Millenove une voiture gagnante, principalement dans la catégorie Touring. Elle n’est pas, non plus, en reste dans la catégorie GT. D’ailleurs les coupés Touring participent à différentes courses de vitesse et d’endurance. Ils obtiennent souvent d’excellents résultats sur circuit et sur route, tant en Italie qu’à l’étranger.

Vintage Car Magazine vous donne son avis

Repeinte en deux tons Azzuro Verde Oceano avec toit vert foncé, l’intérieur est assorti. Elle n’a pas de pare-chocs et le levier de vitesses Nardi est au plancher. Elle est chaussée de roues fil Borani. En excellent état, elle est prête à prendre la route sans attendre. Ses papiers d’immatriculation sont belges. La carte grise française annulée date de 1971. L’Alfa Romeo 1900 Super Sprint coupé trois glaces est proposée aux enchères entre CHF 220 000 et CHF 340 000.

Bonhams Chantilly 2019 :  Alfa Romeo Giulietta SS Coupé de 1961, carrossée par Bertone

Autre Alfa Romeo à Chantilly 2019 que cette Giulietta Coupé fort désirable.

1961 Alfa Romeo Giulietta SS Coupé – Bonhams Chantilly.

Informations générales

L’Alfa Roméo Giulietta Sprint Coupé se dévoile lors du Salon de Turin en avril 1954. Carrossée par Bertone, c’est Giuseppe Busso, ancien ingénieur de Ferrari, qui en conçoit le moteur. Ce moteur de 1.3 litre est une version tout en alliage. Par la suite, la gamme s’étoffe d’une Giulietta Berlina et d’une Giulietta Spider. Le succès est au rendez-vous, si bien que les cadences de production sont revues à la hausse. En outre, dès 1956, deux nouvelles versions apparaissent : Coupé Sprint Veloce et Spider Veloce. Enfin, en 1957, Alfa Romeo lance la Sprint Spéciale. À vrai dire, la meilleure des Giulietta.

Giulietta en 1300cc, puis Giulia en 1600cc

L’Alfa Romeo Giulietta SS Coupé voit le jour en 1958. Carrossée par Bertone et dessinée par Scaglione, elle accueille un moteur de 1300cc développant 200 chevaux. En outre, elle reçoit une boîte de vitesses à cinq rapports. 1366 exemplaires sortent de la chaîne de production. Notons que l’Alfa Romeo Giulietta SS remporte de nombreuses victoires en Europe. Sa carrière s’éteint en 1963 du fait du lancement de la version 1600cc, la Giulia.

Bonhams Chantilly 2019 : les caractéristiques de la Giulietta SS Coupé de 1961

Tout d’abord, il s’agit bien d’un modèle de la série 101 aux numéros concordants. Ensuite, son premier propriétaire est un membre de la famille Bertone. Le lieu de livraison est un concessionnaire de Lugano, au Tessin, en Suisse. Enfin, selon l’historique, l’Alfa Romeo Giulietta SS Coupé mise en vente n’a connu que quatre propriétaires. Il semble d’ailleurs que ce modèle soit le seul exemplaire muni de lève-vitres électriques.

Vintage Car Magazine vous donne son avis

La restauration totale de l’Alfa Romeo Giulietta SS Coupé a été faite en Suisse. La voiture conserve sa couleur d’origine bordeaux avec un intérieur gris clair et bordeaux. Elle est en état concours. L’Alfa Romeo Giulietta SS Coupé est proposée aux enchères entre CHF 78 000 et CHF 110 000.

Bonhams Chantilly 2019 :  Volkswagen Type 2 Microbus Samba 21 fenêtres de 1965

Pas que des coupés ou des cabriolets à Chantilly 2019, ce Type 2 Samba est parfait.

1965 Volkswagen Type 2 T1 Samba 21 Window Microbus – Bonhams Chantilly.

Informations générales

Le Volkswagen Combi Type 2 est un classique qui a été un véritable phénomène de mode. Le concepteur est hollandais et s’appelle Ben Pon. En 1947, il en trace les plans sur la base de la Coccinelle. Il garde la mécanique et la plate-forme, sur laquelle il installe une carrosserie d’utilitaire. La commercialisation commence en mars 1950. Le véhicule se décline, par la suite, en une multitude de versions. Équipé d’un moteur 1200cc placé à l’arrière et d’une boîte de vitesses à 4 rapports, il reçoit régulièrement des améliorations jusqu’à sa disparition en 1990, en Europe

Volkswagen Type 2 Microbus Samba 21 fenêtres : historique du modèle

Il s’agit d’un modèle Split-Screen (pare-brise en deux parties). Il quitte l’usine de Wolfsburg le 16 mars 1965 pour se rendre deux jours plus tard à Salzburg, en Autriche, chez sa première propriétaire. Le moteur est un 1500cc développant 42 chevaux et un certificat atteste de l’harmonie des couleurs et des numéros concordants. Le véhicule passe ensuite dans les mains de son second propriétaire en 1978 avant de rejoindre le troisième en 1995. Puis plus rien jusqu’en 2014, année d’achat par le propriétaire actuel.

Vintage Car Magazine vous donne son avis

L’actuel vendeur entame une restauration totale de la carrosserie, de la mécanique et de l’intérieur. À noter que le moteur est d’origine. La configuration de couleurs originale est respectée et le Volkswagen Type 2 Microbus Samba 21 fenêtres retrouve un état proche de l’origine. D’ailleurs, une importante documentation d’époque accompagne le véhicule. Le Volkswagen Type 2 Microbus Samba 21 fenêtres est proposé aux enchères entre CHF 110 000 et CHF 150 000.

Bonhams Chantilly 2019 : Shelby Cobra 427 roadster de 1966

Cette Cobra 427, présente à Chantilly 2019, fut la reine de la presse automobile.

1966 Shelby Cobra 427 Roadster – Bonhams Chantilly.

Informations générales

Shelby Cobra, deux noms indissociables. Ils reflètent toute la puissance d’une voiture mythique. C’est l’accord parfait. L’osmose automobile à l’état pur. D’ailleurs, quel passionné n’a pas rêvé de posséder un jour une Shelby Cobra ? Carroll Shelby est un faiseur de bolides. La Shelby Cobra naît de la fusion d’un châssis d’AC Ace et d’un V8 Ford. Après quelques modifications de circonstance, la Shelby Cobra fait ses premiers tours de roues : 0 à 100 km/h en 4,4 secondes et le 160 km/h atteint en 12 secondes. Nous sommes en 1960. Respect face à ces chiffres, même de nos jours. Et, pour cette vente aux enchères, Bonhams en a pris une à Chantilly.

Shelby Cobra 427 roadster de 1966 : historique du modèle

Le prototype de la Shelby Cobra roule, pour la première fois, en janvier 1962. La production est d’abord uniquement destinée au marché américain. Le chaîne de fabrication est simple. L’Angleterre fabrique la carrosserie, puis l’envoie en Californie. Carroll Shelby y installe ensuite le moteur et vend le véhicule. En 1963, le moteur passe de 4.2 litres à 4.7 litres. À cette même époque, AC Cars construit la première Cobra aux normes européennes. Puis, en 1965, grosse modification du châssis qui reçoit le V8 Ford 427 de 7 litres.

Bonhams Chantilly 2019 : la petite histoire de la Shelby Cobra 427 roadster de 1966

Le Shelby American Registry indique que cette voiture commence sa vie dans le New Jersey, le 15 octobre 1966. Elle trouve son premier propriétaire, en Pennsylvanie, en mars 1967. Toutefois, le registre ne donne pas la date de la revente de cette Shelby Cobra. Nous retrouvons sa trace en 1970, en Allemagne. Elle passe en 1975 chez un second propriétaire allemand. Trente ans plus tard, elle part chez son vendeur actuel. Par ailleurs, il faut noter que cette Shelby Cobra a fait l’objet d’articles dans de nombreux magazines tout au long de sa carrière.

Vintage Car Magazine vous donne son avis

Cette Shelby Cobra est rare. Le moteur 427 qui l’équipe est supérieur à la version 428, moins noble. De plus, le bolide est pourvu du manuel d’origine et est pourvue du couvre-tonneau et de la capote. Enfin, la Shelby Cobra bénéficie de nombreux accessoires et options disponibles chez Shelby American. Une des meilleures Cobra Big-Block sur le marché. La passion n’a pas de prix, nous direz-vous. La Shelby Cobra 427 roadster de 1966 est proposée aux enchères entre CHF 950 000 et CHF 1 100 000.

Bonhams Chantilly 2019 :  Intermeccanica Indra coupé fastback de 1973, une automobile rare

Histoire complète pour cette Intermeccanica de 1973 à Chantilly 2019.

1973 Intermeccanica Indra Fastback Coupé – Bonhams Chantilly.

Informations générales

Frank Reisner crée la société Intermeccanica en 1959. À la base, cette entreprise fabrique des kits pour Simca, Peugeot ou encore DKW. L‘Intermeccanica Indra naît à Turin sous le crayon de Franco Scaglione. C’est une voiture rare puisqu’il n’en existe que 27 exemplaires. L’Intermeccanica Indra en question est le 25e exemplaire fabriqué. Cette automobile associe une technologie italienne, le châssis et la carrosserie, à un moteur V8 américain. Il s’agit du V8 de la Chevrolet Corvette 327 de 5.4 litres.

Bonhams Chantilly 2019 : la petite histoire de l’Intermeccanica Indra coupé fastback de 1973

Livrée neuve en Italie, l’Intermeccanica Indra passe ensuite entre les mains de propriétaires suisses et français. En 2016, elle atterrit chez son actuel détenteur en Angleterre. Aucune restauration n’a été entreprise depuis l’origine. Seule, la couleur originale Antilli Verde disparaît au profit d’un rouge non référencé. Actuellement, elle est montée sur des roues de 15 pouces. Les différents propriétaires qui se sont succédé l’ont conservée scrupuleusement dans son état d’origine. Elle a toujours son V8 Chevrolet d’origine et sa transmission automatique TH400.

Vintage Car Magazine vous donne son avis

Cela dit, pour une voiture de 1973, elle possède les atouts d’une voiture moderne. L’Intermeccanica Indra reçoit une direction et des freins assistés, une climatisation et des vitres électriques. Elle possède tous les documents de ses précédents propriétaires, dont les factures d’entretien. Dans le lot, vous trouverez divers magazines ainsi que le livre de Paula Reisner, Intermeccanica – The Story of the Prancing Bull. L’Intermeccanica Indra coupé fastback est proposée aux enchères entre CHF 67 000 et CHF 110 000.

Les autres modèles en compétition se trouvent dans la première partie de notre article. Pour les trouver, cliquez : Bonhams Chantilly 2019 : 10 véhicules de collection à surveiller – Première partie.

Les illustrations de cet article sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés ©