Bonhams Chantilly 2019, une vente aux enchères le 30 juin 2019 au domaine du château de Chantilly. Pour cette 4e édition Bonhams y propose 41 voitures anciennes venues d’horizons différents. Profitant du Chantilly Art et Élégance Richard Mille, Bonhams est venu proposer une très grande variété de lots. Ainsi, que vous soyez spécialiste ou novice, le bonheur est à portée de main. À notre avis, 10 voitures de collection sont à surveiller pendant cette vente aux enchères. Dans ce premier article, nous vous en présentons cinq.

Bonhams Chantilly 2019 : Peugeot 402 Éclipse E4 Coupé Cabriolet de 1936, à restaurer

Modèle rare que cette Peugeot 402  Éclipse qui mérite une belle restauration.

1936 Peugeot 402 Eclipse E4 Coupe Cabriolet Project – Bonhams Chantilly.

Seulement trois exemplaires répertoriés du Coupé Cabriolet

D’après les chiffres, ce véhicule historique est une rareté. En effet, il n’en subsiste plus que 36 spécimens. De surcroît, cette Peugeot 402 Éclipse E4 à deux places n’existe qu’à trois exemplaires. Immobilisée depuis 1960, elle attend donc avec impatience son prochain propriétaire. Selon son historique, les douceurs méditerranéennes de Nice ont bercé ses premiers tours de roue en 1936. Elle a également participé au Salon de Genève ainsi qu’à celui de Paris.

Période suisse entre 1950 et 1960

Le carrossier Brandone modifie cette automobile dans les années 40. Du coup, elle possède une face avant différente des autres 402 Éclipse.  Ensuite, elle se retrouve en Suisse entre 1950 et 1960, et plus précisément à Lucerne. Le registre des Bundesarchiv Bern nous indique même le numéro de sa plaque d’immatriculation : LU 5851. Puis, en 1964, elle part en Allemagne où elle devient la propriété de messieurs J. Neubert et H. Grieger. Depuis lors, on ne trouve aucune trace d’immatriculation.

Période allemande de la Peugeot 402

Une restauration débute, mais s’arrête pour des raisons inconnues, dans les années septante. Plus tard, un ami de M. Grieger confirme que la Peugeot change probablement de location. Elle est déplacée pour la dernière fois en 1980, vers un garage d’Heuchlingen. Par ailleurs, elle ne réapparaît qu’à la suite du décès de Grieger, en 2005. L’actuel propriétaire achète la voiture lors la succession Grieger en 2007.

État actuel de la Peugeot 402 Éclipse E4

La Peugeot 402 Éclipse E4 est complète. Cela dit, une certaine somme de travail est à prévoir. En effet, une restauration totale de sa mécanique et de sa carrosserie est nécessaire. On retrouve également les boiseries d’origine et, pour la plupart, les joints et autres pièces remplacés par les précédents propriétaires. Selon information du vendeur, le véhicule ne présente aucune trace de rouille. Son état est correct et sans mauvaise surprise.

Bonhams Chantilly 2019 – Vintage Car Magazine vous donne son avis

Pour les passionnés, cette journée vous donne l’opportunité de placer une offre sur cette mécanique rare et exceptionnelle. D’ailleurs, le véhicule est complet et le dispositif du toit électrique fonctionne. Estimation du prix, entre CHF 110 000 et CHF 170 000.

Bonhams Chantilly 2019 : Alfa Romeo 6C 2500 Sport Extralusso cabriolet de 1947, un équipement exceptionnel

Cette Alfa Romeo 6C 2500 est une des deux encore existantes, à ne pas négliger.

1947 Alfa Romeo 6C 2500 Sport Cabriolet Extralusso – Bonhams Chantilly.

Sortie d’usine le 18 avril 1947

Cette Alfa Romeo 6C 2500 Sport Extralusso cabriolet quitte la maison le 18 avril 1947. Le moteur porte le numéro 926.116. À l’heure actuelle, c’est toujours le même qui équipe ce véhicule remarquable. Le premier propriétaire, la Società Italiana Spiriti à Rome, une ancienne distillerie italienne, en prend livraison le 10 juin 1947. À ce jour, les bâtiments de la distillerie abritent la Fondazione Prada.

Un détour aux États-Unis et retour en Italie

Le véhicule effectue un passage à Chicago dans les années 50. Puis, en 2007, notre Alfa Romeo 6C 2500 Sport Extralusso cabriolet reprend le chemin de l’Italie, via l’Allemagne. Ensuite, elle rejoint la collection privée de l’actuel propriétaire. Giovanni Michelotti est l’auteur du dessin de la 6C 2500 Extralusso pour les Stabilimenti Farina, tandis que Mario Revelli di Beaumont s’occupe de l’intérieur.

Un équipement exceptionnel pour son époque

De nombreux éléments, intéressants et uniques, équipent la 6C 2500 Extralusso, parmi lesquels :

  • une poignée de capot en perspex ;
  • un volant spécial, et ce qui doit être
  • « l’un des premiers ordinateurs de bord qui informe le conducteur en quatre langues sur les phares, les clignotants, le frein à main, les feux de positions et les freins hydrauliques ».

Nous supposons que cette Alfa Romeo est l’une des deux voitures encore existantes ayant reçu ce type de carrosserie. La seconde appartient à la collection de Corrado Lopresto.

Prête à reprendre la route avec son futur propriétaire

Le moteur de l’Alfa Romeo 6C 2500 Sport Extralusso cabriolet a été refait, il y a une dizaine d’années. En effet, les factures témoignent des travaux effectués pour un montant de € 19 000. Selon le vendeur, la voiture n’a parcouru que 2000 kilomètres depuis cette restauration. De couleur gris métallisé et intérieur en cuir rouge sombre, la voiture est vendue avec ses papiers d’immatriculation italiens et la documentation.

Bonhams Chantilly 2019 – Vintage Car Magazine vous donne son avis

Un historique assez complet. Deux restaurations, dont une pour le moteur, sont une garantie pour retrouver les joies de la conduite sur les routes européennes. De plus, cette carrosserie est rare et séduisante. Estimation du prix, entre CHF 280 000 et CHF 340 000.

Bonhams Chantilly 2019 : Aston Martin DB 2/4 Mark I 2,6 litres Berline Sport de 1953, restaurée dans les règles de l’art

Une Aston Martin restaurée dans les règles de l'art avec l'esprit du Mans.

1953 Aston Martin DB2/4 Mark I 2.6 Litre Sports Saloon – Bonhams Chantilly.

Rare version avec conduite à gauche

Cette Aston Martin DB 2/4 MK I est livrée neuve en Belgique. Elle est l’un des rares exemplaires avec conduite à gauche. En outre, la DB 2/4 remplace la DB 2 à partir de 1953. Si les mécaniques sont identiques, les carrosseries en revanche sont complètement différentes. En effet, la DB 2/4 offre plus de place à l’arrière pour les bagages grâce à un grand hayon. En plus, le toit de l’Aston Martin DB 2/4 Mark I est surélevé. Son pare-brise est mono-pièce et ses pare-chocs sont plus imposants. Produite à 565 exemplaires avant l’arrivée de la MK II en 1955 et de son moteur 3 litres.

Une vie de château pour cette Aston Martin DB 2/4 Mark I

La copie du carnet de garantie qui accompagne le véhicule indique que l’assemblage du châssis 526 est avec une direction à gauche. Livré neuf en Belgique, par l’intermédiaire de l’importateur Mannès, au Baron Maurice Solvay, domicilié au Château de La Hulpe. Selon les archives, l’harmonie de couleurs d’origine est le vert Sea Green avec un intérieur beige, et son moteur porte le numéro VB6E/50/1265. En outre, le moteur actuel, qui semble en très bon état, porte le numéro VB6A/50/474.

Une restauration dans les règles de l’art entre 2008 et 2010

Son vendeur actuel l’achète en 2003, un collectionneur d’Aston Martin qui a autrefois possédé la DB 2/4 du Roi Baudoin. Puis, restaurée en Belgique et en Angleterre, cette sportive n’a été que rarement conduite depuis. D’ailleurs, sa restauration a été faite dans l’esprit de l’Aston Martin DB2 qui a couru au Mans. Utilisation de composants d’origine et retrait des garnissages intérieurs non indispensables. Elle présente ainsi tout le charme propre aux voitures de course.

Bonhams Chantilly 2019 – Vintage Car Magazine vous donne son avis

Cette Aston Martin DB 2/4 Mark I présente un excellent aspect général. La qualité de la restauration et le faible kilométrage de cette sportive vous permettent de miser sur elle en toute confiance. De plus, un dossier complet sur cette restauration, avec factures et photos, est disponible. Proposée avec son passeport FIVA, elle est éligible à d’importantes manifestations historiques. Estimation du prix, entre CHF 210 000 et CHF 270 000.

Bonhams Chantilly 2019 : Arnolt-Bristol DeLuxe roadster de 1954, sportive de luxe

Méconnue, Chantilly va-t-il offrir un nouveau départ à cette Arnolt-Bristol de 1954

1954 Arnolt Bristol DeLuxe Roadster – Bonhams Chantilly.

Collaboration avec Bertone

Une voiture de course civilisée. Telle est la définition de ce modèle d’Arnolt-Bristol DeLuxe roadster. Stanley Harold Arnolt fait fortune pendant la Seconde Guerre mondiale. Passionné par l’automobile, il est, en 1952, le distributeur régional pour BMC et national pour Bristol. Par ailleurs, il est également actionnaire de la Carrozzeria Bertone qui réalisera des MG Arnolt. Par la suite, à la demande d’Arnolt, Bertone carrossera également une Bristol en 1953. Pour mémoire, la Bristol fait appel à une conception BMW d’avant-guerre, mais elle possède l’un des meilleurs châssis de l’époque. De plus, son moteur 6 cylindres efficace de 2 litres a une puissance telle qu’il peut développer jusqu’à 150 chevaux. Ces qualités et la technologie sont pour beaucoup dans le succès populaire des Arnolt. Notamment dans les courses automobiles aux États-Unis et en Europe. La production cesse en 1963 avec un résultat de 130 voitures vendues.

Arnolt-Bristol DeLuxe roadster : historique

Efrain Aranda Osorio, gouverneur de la région du Chiapas au Mexique, reçoit la voiture neuve. Puis, en 1970, on la découvre dans un garage au Guatemala. Par la suite, elle est exportée aux États-Unis. Puis, Andrew Howarth l’achète et l’envoie au Royaume-Uni. Là, elle subit une première restauration complète. Son propriétaire actuel l’acquiert en 2009. Et en 2012, elle participe aux Mille Miglia. Entre 2013 et 2014, une seconde restauration lui donne sa splendeur actuelle. Notons que la voiture participe aux éditions 2015 et 2016 des Mille Miglia.

Survivante parmi les 130 produites

Ce modèle d’Arnolt-Bristol DeLuxe roadster présente des améliorations par rapport à l’original. Non seulement, possède-t-il des sièges rembourrés et une boîte à gants, mais aussi des pare-chocs et un pare-brise plus haut. Sans oublier, une capote et des moquettes. Pour finir, sa livrée est British Racing Green avec intérieur en cuir fauve. Les papiers d’immatriculation sont allemands. Enfin, on a pu réunir divers documents relatifs à son historique. Ceux-ci sont disponibles.

Bonhams Chantilly 2019 – Vintage Car Magazine vous donne son avis

Cette Arnolt-Bristol DeLuxe roadster, parmi une poignée de survivantes, mérite une attention toute particulière. Un extrait de l’Arnolt Bristol Register confirme que le 3097 (numéro de châssis) a conservé son moteur d’origine numéro BS1 Mk2 300. Ensuite, son carburateur a été refait en Angleterre. Finalement, elle a passé son TüV allemand sans défaut le 13 juin 2018. Estimation du prix, entre CHF 320 000 et CHF 370 000.

Bonhams Chantilly 2019 : Salmson 2300 Sport coupé de 1954, 80 exemplaires au monde

Cette Salmson 2300 trouvera-t-elle son futur propriétaire lors de la vente à Chantilly.

1954 Salmson 2300 Sport Coupé – Bonhams Chantilly.

Le luxe des Salmson

Salmson est un constructeur réputé en voitures hautes performances, mais, après la Seconde Guerre mondiale, les demandes de voitures de luxe sont en berne. En 1953, la 2,2 litres Randonnée évolue en 2300 Sport. Si elle fait pâle figure en circuit, elle se met à cartonner en rallyes. D’ailleurs, elle en remporte treize en 1954. Dessinée par Eugène Martin, la 2300 Sport est un joli coupé 2+2. 227 exemplaires sont construits jusqu’en 1957 avec des carrosseries Esclassan (39 voitures) et Henri Chapron (188 voitures). Finalement, la marque disparaît en 1957. Renault la rachète.

Salmson 2300 Sport Coupé : historique

Elle est l’un des 80 exemplaires qui restent dans le monde. Paul Mazaud, propriétaire de la concession Salmson de Nantes achète ce modèle – châssis N° 85126 – comme voiture de démonstration et d’exposition. Après quoi, Stanislas Motte acquiert le véhicule quelques mois plus tard. Puis, celui-ci l’engage au Tour de France Automobile (Tour Auto d’aujourd’hui) en 1956, ainsi qu’au Lyon-Charbonnières. Pour terminer, en 1967, M. Letréguilly achète la Salmson 2300 et, en 2004, un certain M. Vallez en devient propriétaire.

État de la Salmson 2300 Sport Coupé

Plusieurs rénovations sont à mettre au crédit de la Salmson 2300. En 2005-2006, la restauration commence par la carrosserie, le moteur et l’intérieur. Ensuite, entre 2009 et 2014, d’autres travaux sont effectués. Puis, en 2011, la voiture participe aux prestigieuses Mille Miglia, Coupe des Alpes et Liège-Rome-Liège. Enfin, en 2014, elle est révisée pour participer au Tour Auto. En résumé, elle n’a été que très peu utilisée depuis.

Bonhams Chantilly 2019 – Vintage Car Magazine donne son avis

Cette Salmson 2300 Sport Coupé, au top de sa forme, est prête à reprendre la route. Elle est fournie avec les papiers d’immatriculation belges. Elle possède un passeport FIVA depuis 2006. Des photos ont immortalisé les exploits de la vedette au Tour de France et au Rallye Lyon-Charbonnière en 1956. Estimation du prix, entre CHF 56 000 et CHF 70 000.

Les autres modèles en compétition se trouvent dans la seconde partie de notre article. Pour les trouver, cliquez : Bonhams Chantilly 2019 : 10 véhicules de collection à surveiller – seconde partie.

Les illustrations de cet article sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés ©Bonhams Chantilly.