COG Classics n’est pas une société de vente de voitures de collection comme les autres. Son propriétaire, Christian-Oscar Geyer a une approche différente. Après des études dans la finance et un passage dans une grande société financière, il décide de changer d’orientation. Passionné de voitures de collection, il reste sur sa faim face aux vendeurs de ce type de voitures. Alors, il choisit de prendre une voie différente : vendre les collectors qu’il aime conduire. Rencontre à InterClassics Brussels avec un épicurien de l’automobile ancienne.

Comment choisir une auto ancienne qui plaît à ses clients

Collectors telle que cette Fiat OSCA de Fissore avec la lunette arrière Split Window très rare chez COG Classics.

1962 Fiat 1600 S OSCA Fissore Coupé – COG Classics.

En fait, COG Classics ne recherche pas des voitures haut de gamme, voire très haut de gamme. Il y a cependant quelques critères de base à respecter. La voiture a une histoire, elle a peu de kilomètres, elle se trouve dans sa configuration d’origine et le but n’est pas de faire un investissement. En partant donc de ces postulats, COG Classics recherche en Europe – Allemagne ou Italie -, voire au Japon, des autos répondant à ces critères. Il est impératif, enfin, que la voiture sélectionnée puisse être conduite par Christian-Oscar Geyer. C’est le plus important : pas question de vendre des voitures de collection qu’il ne collectionnerait pas lui-même. En effet, comment parler d’une voiture avec passion si elle ne nous intéresse pas.

COG Classics ou l’art de recevoir clients et futurs clients

Voitures de collection diverses chez COG Classics telle cette GT 1300 Junior d'Alfa Romeo.

1972 Alfa romeo GT 1300 Junior – COG Classics

L’écrin étant aussi important que l’objet qui s’y trouve, COG Classics possède un showroom à Düsseldorf. Une maison à la campagne abrite également une vingtaine de voitures de collection. Quoi de plus accueillant que de recevoir chez soi ses clients ou futurs clients. D’autant qu’il est beaucoup plus aisé de tester l’automobile de ses rêves dans un paysage bucolique. COG Classics crée ainsi une atmosphère chaleureuse autour de l’achat d’un véhicule de collection. Et puis, pas de Ferrari ou d’Aston Martin hors de prix. Vous trouverez plutôt des Rover, des Fiat, des Lancia, des BMW ou encore des Alfa Romeo. Allez jeter un coup d’œil sur ce qu’il vous propose. Toutes ces autos n’ont souvent eu qu’un propriétaire, leur peinture est d’origine, le kilométrage est faible.

Ce que nous avons retenu des collectors proposés par COG Classics

Collectors chez COG Classics : Rover P6 2000 TC le charme british à prix abordable.

1971 Rover P6 2000 TC – COG Classics.

En compagnie de Christian-Oscar Geyer, nous avons fait le tour de son exposition à InterClassics Brussels. Hormis, une Fiat OSCA 1600 split window – sans doute la seule encore sur les routes – et une Ghia 1500  nous ne voyons que des voitures populaires. Ainsi, et à titre d’exemple, une Alfa Romeo GT 1300 Junior ou une BMW 525 de 1976, un propriétaire, 40 000 km et peinture d’origine pour moins de 30 000 euros. Ensuite, une Rover P6 2000 TC autour de 15 000 euros. Pour terminer, nous vous parlons de cette BMW Z3 M de 1999 avec 22 000 km d’origine. Allez sur le site de COG Classics et regardez la liste des entretiens entre 0 et 22 000 km. C’est hallucinant. Cette Z3 M est quasiment neuve.

Christian-Oscal Geyer | Quelle est votre réflexion concernant l’électrification des Oldtimers ?

Parmi les voitures de collection, nous avons retenu cette Lancia HPE 1600 chez COG Classics.

COG Classics – 1981 Lancia Beta HPE – Pensez-vous qu’il soit sérieux de vouloir électrifier ce type de collectors ?

Selon Christian-Oscar Geyer, il est difficile de se prononcer à cent pour cent actuellement. 

« Tout d’abord, il me semble impératif de conserver les voitures anciennes dans leur configuration originale. Quand un véhicule de collection est dans un état 100 % d’origine, ce n’est pas une bonne idée que de vouloir l’électrifier. Je persiste à dire qu’il ne faut en aucun cas détruire un original. En revanche, il est possible que dans 10 ou 15 ans, et en fonction de l’état de certaines voitures de collection, pourquoi ne pas regarder du côté de l’électrification. Plutôt que de jeter une ancienne dont on ne trouve plus de mécanique, il serait envisageable de la passer en électrique. Toutefois, que va-t-il se passer dans 10 ou 15 ans ? Aurons-nous toujours la possibilité d’électrifier d’anciens modèles ou y aura-t-il une nouvelle source d’énergie qui remplacera à la fois les énergies fossiles et l’électricité ? »

Vintage Car Magazine vous donne son avis

Cette Mercedes-Benz 380 SL, de COG Classics,  fait partie des voitures de collection actuellement abordable pour de nombreux collectionneurs.

1983 Mercedes-Benz 380 SL – COG Classics – voitures de collection.

En ce qui nous concerne, et comme déjà mentionné dans notre article de présentation du salon, nous avons particulièrement apprécié InterClassics Brussels. Nous y avons rencontré des personnes accueillantes et sympathiques, dont Christian-Oscal Geyer de COG Classics. Si nous nous attachons à l’ensemble des voitures proposées à la vente, elles n’étaient pas toutes hors de prix. En effet, de nombreuses Oldtimers et Youngtimers étaient à la portée de toutes les bourses. Cela remet au premier plan la notion de passion. En effet, le véritable passionné achète une voiture de collection pour nourrir sa fièvre sans penser à une éventuelle future plus-value. C’est cette passion qui anime Christian-Oscar Geyer. Il en a fait son métier et ses clients ont la même philosophie. Ils n’achètent pas pour revendre, mais pour profiter au maximum de leur achat.

Laissons le mot de la fin à Christian-Oscar : « Quand les investisseurs sont partis, les vrais collectionneurs sont toujours là ».

Nous remercions Christian-Oscar Geyer de COG Classics pour le temps qu’il nous a consacré et les explications relatives à sa passion pour les voitures de collection.

Pour ceux qui n’ont pas vu notre lien vers le showroom de COG Classics, le voici.

Les illustrations de cet articles sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés ©2019 Photos JPP – Vintage Car Magazine.