La Farandole des Ancêtres est un rallye-promenade réservé aux voitures de collection construites avant 1919. Cette balade pour grand-mères de l’automobile a réuni un plateau exceptionnel pour sa 14e édition. En effet, pas moins de 32 véhicules représentant près de 15 marques différentes ont relevé le défi. Trois jours durant, les ancêtres roulent à travers Gard et Vaucluse. En effet, quel meilleur moyen que de parcourir les petites routes pour en apprécier les différents paysages. Des étapes gourmandes et culturelles  ponctuent le parcours. Les équipages sont là pour profiter pleinement des panoramas et visites qui leurs sont proposés, le tout dans une ambiance amicale.

Les trois jours étapes de la Farandole des Ancêtres

La Farandole des Ancêtres remporte chaque année de plus en plus de succès.

Le convoi prends le départ au beau milieu de la garrigue après l’arrêt dégustation.

Jour 1 | Au coeur de la Garrigue

Une matinée bien remplie

Découverte du Gard et du Vaucluse avec la Farandole des Ancêtres.

La Ford T 1918 affiche un bon tempérament dans les sinueuses routes de Montagnette lors de la Farandole des Ancêtres.

Il est 9 heures quand les moteurs murmurent la mise en route. L’atmosphère est au beau fixe, le départ est donné en direction du Haras National d’Uzès pour le déjeuner. Les petites routes de montagnette se prêtent à merveille aux déambulations de ces vieilles dames. Après une vingtaine de kilomètres, il est déjà l’heure de l’arrêt dégustation. Un moment typique de cette randonnée qui permet aussi de faire connaissance. En effet pour cette 14e édition, six nouveaux équipages sont présents. Le café fougasse laisse le temps d’admirer la rare Cottereau de 1899 mais aussi les Zedel, dont celle de nos amis suisses. Dans l‘une des petites côtes du parcours, soucis d’embrayage pour la jolie Philos qui sera vite réparée à Uzès. Il est 11 heures et voilà les Ford T et autres De Dion Bouton de débarquer au cœur de l’un des derniers Haras Nationaux de France.

Halte équestre

La Farandole des Ancêtres est ponctuée d'arrêts gourmands et culturels.

Arrêt au Haras d’Uzès pour la Farandole des Ancêtres.

Arrivée festive dans ce lieu en pleine ébullition, théâtre des Championnats de France d’endurance d’équitation. D’une superficie de 16 hectares, il accueille plus de 60 manifestations annuelles dédiées à la mise en valeur de toutes les facettes de la filière équine. Au programme, visite guidée du musée des carrosses, puis un déjeuner gardian pour régaler les pilotes et copilotes des anciennes. Le trajet de l’après-midi emmène les équipages entre plaines et petits reliefs gardois. Sur ces routes de garrigues, la Clément Talbot venue de Belgique affiche un bon rythme. Mais les deux Vermorel et la Sigma enchaînent les virages avec agilité. Tout ce beau monde est reçu avec enthousiasme par le Maire de Meynes, charmante bourgade blottie entre le Gardon et le Rhône. Il est près de 19 heures quand le dernier équipage et sa charmante Le Zèbre rejoignent la Fenouillère après plus de cent kilomètres parcourus.

Jour 2 | Direction La Roque sur Cèze

Passage culturel à Roque-sur-Cèze pour la Farandole des Ancêtres.

La Farandole des Ancêtres traverse la Roque-sur-Cèze, l’un des plus beaux villages de France.

Malgré un ciel voilé, La Farandole des Ancêtres prend la direction de l’un des plus beaux villages de France. La traversée de Rochefort du Gard permet d’admirer la variété des véhicules présentés. Malgré une météo de plus en plus capricieuse, arrêt casse-croûte au pied de la Chapelle Saint Martin. Ce moment incontournable fait aussi découvrir les plaisirs gastronomiques de la région. Sur les routes sinueuses qui se profilent, les nombreuses Renault et Clément-Bayard ont toutes sorti leurs apparats face à la pluie. À la Roque sur Cèze, réception place des marronniers et champagne pour tous dans ce cadre idyllique. Après le déjeuner, le spectacle naturel des Cascades du Sautadet ravit l’ensemble des équipages. La balade se poursuit sur des routes parfaitement adaptées à la conduite de ces voitures d’avant 1919. Les kilomètres s’enchaînent à bon rythme. Ces valeureuses centenaires retrouvent leur camp de base pour un repos bien mérité !

Jour 3 | Avignon, une conclusion en apothéose pour la Farandole des Ancêtres

Fin de voyage au Palais des Papes d'Avignon pour la Farandole des Ancêtres.

La Farandole des Ancêtres arrive devant le majestueux Palais des Papes.

La petite route de la Fontaine du Buis offre encore un bel écrin avant de venir longer le Rhône. Le soleil est revenu pour l’entrée dans la Cité papale. Le convoi s’égrène lentement pour rejoindre la place du Palais. Il s’agit d’un moment de communion avec le public présent. Nombreux sont les spectateurs étonnés de rencontrer une Roland Pillain ou de voir une La Licorne ! Après une visite de l’édifice ayant accueilli une lignée de neuf papes, les voitures se présentent Place de l’Horloge. Réception en Mairie puis départ en passant sous le célèbre Pont d’Avignon. Instant unique pour tous les équipages ! Le déjeuner pris comme au jardin est du plus effet sous ce beau ciel d’automne. Malgré quelques petits aléas techniques sur les derniers kilomètres, tout le monde est de retour à l’hôtel avec le sourire aux lèvres.

Vintage Car Magazine vous donne son avis

De nombreux villages parmi les plus beaux sont traversés par la Farandole des Ancêtres.

La Delahaye Type 32 de 1909 quitte l’un des plus beaux villages de France, La Roque-sur-Cèze et continue la Farandole des Ancêtres.

Voir le patrimoine défiler sous vos yeux est riche en images et émotions. Aujourd’hui il ne reste plus que quelques rallyes de ce type en France. Camille Bourges l’organisateur en a bien conscience et apporte toujours une qualité indéniable à cet évènement. La Farandole des Ancêtres est un peu la balade des gens heureux, oui heureux de faire rouler l’histoire ! Un Grand moment entre passionnés ! Rendez-vous en 2020 pour fêter la 15e édition !

 

Les illustrations de cet article sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés ©2019 F.Debarben.