Ferves est l’acronyme de FERrari VEicoli Speciali. Rien à voir avec la célèbre marque. Non, là, il s’agit d’un homonyme Carlo Ferrari ! Dérivée des Fiat 500 et 600, cette petite voiture toute ronde est un véritable utilitaire à prendre au sérieux. En effet, il est particulièrement à l’aise dans les terrains montagneux. Il n’a peur ni de la boue, ni des zones abruptes et se moque des espaces étroits ou difficiles d’accès.

Ferves Ranger, dur à la tâche

Son apparence ludique est trompeuse. Ce n’est pas un jouet d’enfant, mais un véritable outil de travail. Présenté pour la première fois au salon de Turin de 1966, le Ferves Ranger est décrit comme un véhicule utilitaire multifonction. Il est en effet conçu pour rendre une multitude de services, particulièrement en région escarpée et aussi dans les vignes. Petit et compact, il est à même d’emprunter des chemins exigus et pentus dont l’abord peut parfois être périlleux.

Costaud, il semble se jouer des charges qu’on lui met sur le dos. Le maniement de cet engin requiert toutefois une certaine prise en mains.  En effet, son ingénieux système autobloquant demande compréhension et assimilation de la part du conducteur. Alors donc, avant de s’aventurer sur des reliefs accidentés, un temps d’apprentissage semble nécessaire. Une recommandation s’impose pourtant. Soyez prudent. L’empattement ultra court du véhicule peut favoriser les risques de renversement.

Ferves Ranger, une vie de loisirs

Sur les 600 exemplaires fabriqués entre 1967 et 1971, on n’en recense qu’une cinquantaine de spécimens, très bien conservés et en état de marche, dont 10 qui seraient aux États-Unis. Rarissime aujourd’hui, le Ferves Ranger peut devenir un phénomène de mode, comme l’a été la Fiat 500. Il a actuellement tout du jouet. Avec sa couleur pétillante, on est tout de suite séduit par ses formes arrondies, sa bonhomie et ses pattes hautes. Mais soyons clairs : le Ferves Ranger n’est pas un véritable 4×4.

En fait, c’est un 4×2 équipé d’une sorte de système autobloquant. Cette microvoiture à l’habitacle ouvert, au pare-brise rabattable et aux portes démontables est devenue idéale pour les loisirs. C’est d’ailleurs dans ce registre qu’elle attire aujourd’hui les collectionneurs. Fini les travaux des champs, vive la plage ! Ses deux cylindres, son moteur de 499 cm3 et de 18 ch. empruntés à la Fiat 500 et sa suspension arrière prise à la 600, permettent au Ranger d’emmener allègrement 4 personnes à 72 km/h.

Vintage Car Magazine vous donne son avis

Vous en rêvez et vous avez bien raison. La rareté de ce véhicule en fait un bien très convoité et paradoxalement, les prix n’explosent pas. Ce véhicule original vous permettra de vous démarquer. Croyez-vous possible qu’il en reste encore quelques exemplaires oubliés au fond de granges italiennes ? Et pour terminer, parlons estimation et prix de vente lors de l’enchère. D’abord, l’estimation du Ferves se situe entre $ 30 et 40 000 sans prix de réserve. À noter que le nombre d’exemplaires construits est de 600. Cette estimation est sans doute réaliste. Et, les enchères commencent. Suspense. Le prix d’adjudication est au-delà de toute estimation : $ 196 000. Est-ce bien raisonnable ?

Les illustrations de cet article sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés © Robin Adams ©2019 Courtesy of RM Sotheby’s.