1951 Crosley CD Super Station Wagon vue de face

Économique et abordable, cette petite voiture a été conçue et fabriquée pour des personnes ayant peu de moyens financiers. C’est ainsi que la production a commencé en 1939 à Indianapolis. Un premier modèle coupé deux places voit le jour, suivi peu après par une berline quatre places. Le châssis de 80 pouces repose sur un essieu avant rigide suspendu. À savoir, le premier moteur est un bicylindre Waukesha refroidi par air. Quant à la boîte de vitesses à trois rapports, elle est reliée par un tube de couple à l’essieu arrière. En raison de l’arrivée de la guerre, l’usine dut interrompre la production des voitures pour fabriquer des fusibles à bombes.

L’origine de cette voiture populaire

1951 Crosley CD Super Station Wagon, vue latérale côté gauche

À la fois inventeur, industriel et entrepreneur, Powel Crosley Jr était un touche à tout. D’ailleurs, avec l’aide de son frère, Lewis M. Crosley, il a été à l’origine de nombreuses premières, tant en matière de produits de consommation que de radiodiffusion. Très tôt, il s’est intéressé à la mécanique automobile. Il se mit à la tâche pour développer une voiture à la fois abordable par une majorité et, au vu des restrictions d’essence, peu gourmande. La première Crosley avait un empattement de 200 cm, pesait moins de 450 kg et consommait environ 1,5 litre à 80 km/h. Tout cela pour un prix de 325 $ ! Non conventionnel sur ses méthodes de distribution, Power Crosley Jr. ne passa pas par le canal habituel des concessionnaires automobiles pour vendre ses voitures. Il choisit au contraire des vendeurs indépendants d’appareils et de quincaillerie ainsi que des grands magasins.

Une livrée unique pour la Crosley CD Super Station Wagon

1951 Crosley CD Super Station Wagon, vue latérale côté droit

L’extérieur en bois et la couleur crème de ce Crosley CD Super Station Wagon de 1951 se marient à la perfection avec l’intérieur blanc et feu. Des motifs Tommy Bahama sur le thème de la plage complètent son apparence. Ils lui apportent une touche ludique et originale qui ajoute à son charme. Pour ce qui concerne la mécanique, le véhicule est propulsé par un moteur de 725 cm3 couplé à une boîte de vitesses manuelle à trois rapports. Pour terminer, la gamme CD offre plusieurs carrosseries : Business Coupé, Super Berline, Station Wagon, Super Station wagon et Super Coupé.

Vintage Car Magazine vous donne son avis

1951 Crosley CD Super Station Wagon, vue latérale côté droit

La bouille sympathique de ce Crosley attire le regard. Nous avons donc choisi de vous le présenter en quelques lignes. Cependant, nous ne savons pas tout sur ce modèle présent aux enchères de Monterey. Estimé entre $ 15 et 20 000, il trouve preneur pour $ 47 000. Oups, plus du double de son estimation la plus haute. À notre avis, quelques détails intérieurs sont à revoir. Pour conclure, la marque Crosley disparaît en 1952. Pendant 13 ans, elle produit quelque 24 871 unités. Elle échoue en 1952 dans le giron de General Tire and Rubber Company.

Les illustrations de cet article sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés © Patrick Ernzen ©2019 Courtesy of RM Sotheby’s.