D’abord, rassurez-vous. Le Jeeping n’est pas la seule attraction prévue par le Jeep-Heep-Heep. Ainsi, le dimanche matin, les Jeepers, qui le désirent, prennent part à un défilé. En effet, ils parcourent les rues de la station de Crans-Montana et des communes attenantes. En général, ce sont près de 200 véhicules qui participent à la Parade des Jeep. Toutes années et tous modèles confondus. Le convoi est ainsi un mélange joyeux, hétéroclite et haut en couleur de l’esprit Jeep à Crans-Montana.

Le cortège se met en place pour La Parade des Jeep

La Parade, Willys aux couleurs des Jeep SAS.

Willys aux couleurs des Jeep SAS au sein de La Parade.

La Parade, certaines affichent leur âge avec une plaque spéciale.

Certaines affichent leur âge avec une plaque spéciale.

C’est l’effervescence ce matin sur la place de Cry d’Er. En effet, dès 8h30, les derniers véhicules viennent s’inscrire pour le défilé. Chaque voiture se range ensuite sur la place, à la queue-leu-leu en attendant le départ. À 10h00, le cortège s’ébranle. C’est un véritable spectacle que de voir ces près de 200 Jeep quitter la place les unes derrière les autres. Une à une, elles s’éloignent ainsi de la place de Cry d’Er et se dirigent vers le centre de Crans. Puis, après Montana, elles prennent la direction d’Aminona. Comme le souligne l’organisation, c’est une belle occasion pour les participants de découvrir les environs tout en respectant, naturellement, le code de la route ! Une jolie promenade, donc, au son des klaxons des Jeep. Les habitants des communes traversées sont aux fenêtres ou au bord des routes. C’est avec bienveillance et sympathie qu’ils saluent la Parade des Jeep annuelle.

La Parade, certains apportent des améliorations à leur ancienne.

D’autres apportent des améliorations à leur ancienne.

La Parade des Jeep : descente du Canyon ou retour direct à Cry d’Er

La Parade, elles ont fait le débarquement en Normandie.

Elles ont fait le débarquement en Normandie et aujourd’hui, participent à La Parade.

La Parade, la capote permet de protéger les occupants du soleil.

La capote permet de protéger les occupants du soleil.

Cependant, toutes les bonnes choses ayant une fin, la balade arrive maintenant à son terme. Et, c’est le retour au point de départ. Une route ramène les pilotes qui le préfèrent directement sur la place de fête de Cry d’Er. Mais là, l’organisation a prévu un petit plus. En effet, les pilotes les plus téméraires peuvent emprunter un chemin qui les mène vers le haut du Canyon. Les véhicules peuvent à ce moment descendre le Canyon. D’ailleurs, ils l’auront déjà peut-être déjà fait s’ils ont participé au Jeeping la veille. La descente du Canyon est un prélude à la remontée du Canyon, tant attendue, du dimanche après-midi.

La Parade, le drapeau est là pour rappeler qu'elle est américaine.

Le drapeau est là pour rappeler qu’elle est américaine.

La Parade des Jeep : après l’effort, le réconfort avec une restauration variée

La Parade, parebrise baissé pour profiter pleinement de la balade.

Parebrise baissé pour profiter pleinement de La Parade.

La Parade, Willys ou Ford GPW, il y en a pour tous les goûts.

Willys ou Ford GPW, il y en a pour tous les goûts.

Les premiers visiteurs du dimanche ont ainsi tout loisir de découvrir le tracé du Canyon. Faut-il préciser que son dessin est différent chaque année ? Bernard, en effet, en supervise la construction. Effectivement, ce parcours est conçu pour terminer le Jeeping et la Parade. Et, uniquement dans le sens de la descente. En ce qui concerne la remontée, elle est plus technique et le trajet est modifié en conséquence. Puis, voilà l’heure du repas. Un choix de grillades, raclette, sandwiches ou autres attend les participants et visiteurs affamés. Sans tarder, prenez des forces. La remontée du Canyon débute à 14 heures !

La Parade, c'est aussi l'occasion d'emmener avec soi des passagers.

C’est aussi l’occasion d’emmener avec soi des passagers.

Les illustrations de cet article sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés ©2019 Photos JPP – Vintage Car Magazine.