Dessinée par l’équipe de designers dirigée par Bruno Sacco, la Mercedes-Benz 560 SEL fait partie des berlines exceptionnelles de la marque. Présentée en 1985 au salon de Francfort, elle coiffe la gamme W126 allant de la 280 S à la 560 SEL. Nous avons eu la chance d’en essayer une, gracieusement mise à notre disposition par la Galerie Toffen. Attention ! Pas n’importe laquelle… il s’agit d’une version blindée B6. Suivez-nous pour assouvir votre curiosité.

Après plusieurs années d’études, la SEL 560 voit le jour en 1985

Objectifs de la marque

Mercedes avait pour but de produire une auto qui serait plus aérodynamiques que celles de la série W116. Elle devait en outre être plus maniable et surtout avoir une meilleure tenue de route. Et pourquoi pas, moins énergivore ! Le nom de code de cette nouvelle série est W126.

1979-1992 Mercedes-Benz - l'aérodynamique est un enjeu particulièrement important pour la réduction de la consommation.

1979-1992 Mercedes-Benz – Étude de l’aérodynamique pour une plus faible résistance dans l’air.

Une étude en deux phases

1979-1984 Mercedes-Benz S-Class reconnaissable à ses bas de caisse striés.

1979-1984 Mercedes-Benz S-Class reconnaissable à ses bas de caisse striés.

  • La phase I est présentée au Salon de Francfort en 1979. Elle se compose d’un six cylindres de 2.8 litres, d’un Diesel de 3.0 litres et de deux V8 de 3.5 litres et 5 litres.
  • La phase II est également présentée à Francfort. Elle se compose de deux nouveaux 6 cylindres de 2.6 et 3.0 litres et de deux V8 de 4.2 et 5.6 litres.

C’est donc cette version 5.6 litres Mercedes-Benz 560 SEL, mais blindée, que nous avons prise en main. Elle est d’ailleurs à vendre à la Galerie Toffen. Ci-après un lien vers l’explication du blindage B6.

Mercedes-Benz 560 SEL, une reine en son royaume

Mercedes-Benz 560 SEL - nouvelle ligne plus basse, plus aérodynamique, plus fluide

Mercedes-Benz 560 SEL – Dessin réalisé par l’équipe de Bruno Sacco.

Face à ses deux aînées, la ligne de la 560 SEL est plus basse. La voiture est aussi plus longue avec 5160 mm (contre 500 mm pour la 300 SEL 6.3 et 5060 mm pour la 450 SEL 6.9). Elle conserve les feux horizontaux adoptés sur la série W116 ainsi que les feux arrière anti-salissures. La taille des jantes passe en 15 pouces. Le dessin est très sobre et attire moins le regard que les plus anciennes.

De nombreuses options pour un véhicule unique

Mercedes-Benz 560 SEL - tout est possible ou presque comme option sur une 560 SEL.

Mercedes-Benz 560 SEL – Large banquette arrière à dossier et assise électriques.

Si vous plongez dans le catalogue des options, vous obtiendrez une 560 SEL unique. Nous retrouvons les fauteuils de la SIX-NEUF avec le velours de très belle qualité. L’ergonomie des commandes et des divers interrupteurs est entièrement repensée. Ils sont là où ils doivent être et tombent parfaitement sous la main. En revanche, vous devez vous habituer à la position des interrupteurs sur la console centrale. Le levier de la boîte automatique à 4 rapports tombe bien sous la main. Tout est prêt pour mettre en route les 279 chevaux du V8 (version catalysée).

En version blindée

Mercedes-Benz 560 SEL - carrosserie et vitres blindées, sécurisant mais lourd à déplacer.

Mercedes-Benz 560 SEL – Vitrage blindée sur le modèle de notre essai.

Ce qui diffère de la version standard 560 SEL sur le modèle présenté est son blindage. Celui-ci est apparent lorsque vous ouvrez les vitres. L’épaisseur de celles-ci dépasse les 5 centimètres. La carrosserie est également plus que renforcée. Pour l’anecdote, nous avons dû utiliser nos deux mains pour ouvrir les portières, tant elles sont lourdes !

S’offrir une 560 SEL pour le plaisir

Mercedes-Benz 560 SEL - discrète mais imposante, elle est une de reines de l'autoroute même encore aujourd'hui.

Mercedes-Benz 560 SEL – c’est plus souvent l’arrière d’une 560 que l’on voit sur autoroute.

Nous avons déjà présenté ses devancières dans notre blog – vers la 6.3 – vers la SIX-NEUF – et l’on peut dire que la Mercedes-Benz 560 SEL est une voiture exigeante. Produite à plus de 75 000 exemplaires, elle est plus facile à trouver que ses ancêtres. Le hic est que l’état de ces véhicules n’est pas toujours à la hauteur de leur plumage.

Privilégier l’achat d’une occasion avec historique

1989-1991 Mercedes-Benz 350 SDL Turbodiesel Version USA.

1989-1991 Mercedes-Benz 350 SDL Turbodiesel Version USA.

La Mercedes-Benz 560 SEL est une berline ou plutôt une limousine qui demande un suivi strict. Si vous trouvez un modèle sans historique, passez votre chemin. Sauf, bien entendu, si votre projet est de restaurer vous-même cette auto durant des jours et des jours. Attention, cela peut vite devenir un gouffre financier. Les premières mains ont en principe été bien suivies par leurs propriétaires, mais elles sont rares.

S’abandonner au confort

Mercedes-Benz 560 SEL - L'espace avant est séparé par une console centrale imposante.

Mercedes-Benz 560 SEL – L’espace avant est séparé par une console centrale imposante.

Que l’on soit passager à l’arrière ou alors derrière le volant, la Mercedes-Benz 560 SEL nous procure un réel plaisir. C’est cela voyager en première classe ! En règle générale nous aimons le cuir, mais dans cette situation, nous privilégions l’intérieur en velours. Pourquoi ? Tout simplement parce que, même attaché, le passager arrière a tendance à glisser sur le cuir de la banquette. Cela n’arrive pas avec le revêtement en velours qui, nous paraît aussi plus cosy et chaleureux que le cuir.

Les concurrentes de la Mercedes-Benz 560 SEL, entre 1985 et 1991

Mercedes-Benz 560 SEL et la concurrence entre 1985 et 1991.

Mercedes-Benz 560 SEL et la concurrence entre 1985 et 1991.

Dix ans après la naissance de la SIX-NEUF, la 560 SEL arrive sur le marché. Cette série – W126 – a vu le jour en 1979 mais avec une 500 SEL en haut de gamme. La concurrence s’est mobilisée depuis ce temps pour faire face à la suprématie de Mercedes-Benz dans les limousines rapides et de prestige. Nous laissons de côté des Rolls-Royce et Bentley aux tarifs prohibitifs. Il nous reste trois concurrentes sérieuses à la 560 SEL :

  • BMW 750iL,
  • Daimler Double Six 
  • Audi A8 L.

Tout comme pour les modèles précédents de 6.3 et 6.9, nous avons réuni dans un tableau les concurrentes potentielles à une 560 SEL.

Vintage Magazine vous donne son avis

1982 Mercedes-Benz 380 SEL Version USA.

1982 Mercedes-Benz 380 SEL Version USA.

En fait, nous connaissons très bien la Mercedes-Benz 560 SEL pour en avoir possédé une de 1986. Nous avons parcouru des milliers de kilomètres à son volant, sans jamais ressentir de la fatigue. Bon, il faut tout de même rester concentré sur le tachymètre dont l’aiguille ne demande qu’à grimper ! Le propriétaire doit être sérieux dans le suivi de l’entretien de son véhicule. Cela occasionne à chaque fois des frais assez onéreux. Mais le jeu en vaut la chandelle. Le confort et la tenue de route de la 560 SEL sont exemplaires. Un défaut : elle n’aime pas être malmenée sur les routes sinueuses, même si elle s’en tire honorablement. Elle n’est pas vraiment sportive. Disons une limousine au gros cœur. Mais pas aussi Muscle Car que la 6.3 ou la SIX-NEUF.

Un conseil : ne vous précipitez pas. Prenez le temps de la regarder sous toutes ses faces : dessus, dessous, dedans. Contrôlez la suspension hydropneumatique car une fuite est source de problème. Quant à sa consommation, que dire ? C’est une V8 de 5547 cc, alors mieux vaut ne pas en parler. D’ailleurs, cela n’a pas d’importance dès lors que l’on se sent en phase avec cette auto.

Les illustrations de cet article sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés ©2020 Vintage Car Magazine/Photos JPP – ©Daimler AG – ©Mercedes-Benz AG.