Ce sont des véhicules tout-terrain, plus communément appelés 4×4. Aussi vous ne vous attendez pas à les trouver en ville, car leurs dimensions hors-norme pourraient les dissuader de s’y aventurer. Et pourtant, vous en croisez de temps en temps ! Aussi, avons-nous décidé de vous les présenter, même s’ils ne sont que trois à revendiquer ce statut. Il s’agit du Hummer H1, du Lamborghini LM002 et du Toyota Mega Cruiser. Des mini Berliet T100.

Hummer H1 – 4×4 américain

Génération 1992-2006 

Hummer H1 4×4 vue extérieure

Pour commencer, parlons non pas du plus vieux mais du plus connu de ce genre de véhicule. Si l’on évoque la Guerre du Golfe, la Californie, Paris, la Côte d’Azur ou Val d’Isère, ce sont des lieux que l’on associe facilement au Hummer. À vocation guerrière, le Hummer H1 a fait couler beaucoup d’encre à vouloir faire le bonheur des civils. C’est pourquoi, à ce jour, il doit compter autant de détracteurs que d’admirateurs. Une conception démesurée : d’abord, un énorme V8 de 6.5 litres Turbo-Diesel, ensuite, une envergure de plus de deux mètres, enfin, une consommation gargantuesque qui flirte avec les 50 litres aux 100 kilomètres. En un mot, un 4×4 taillé pour les grands espaces et non pour nos villes étriquées.

Quoiqu’il en soit, si vous êtes un admirateur, vous en trouverez un peu partout. Allez surfer sur le Net et vous en découvrirez de nombreuses versions. D’après notre recherche, les prix s’échelonnent entre 30 et 450 000 euros. Cela étant, en Suisse, nous n’avons trouvé que quatre modèles à vendre. Entre CHF 50 et 90 000. Vous pouvez toujours en trouver un meilleur marché en Europe. Cependant, attention à l’importation. Pour rappel, le Hummer est énorme, increvable, fascinant et, pourtant, il est parfaitement inadapté à la configuration de notre pays et à la dimension de nos villes. Personnellement, je me suis amusé avec l’un d’entre eux à Val d’Isère, il y a bien longtemps.

Hummer H1 4×4 vue Intérieur

Lamborghini LM002 – 4×4 italien

Génération 1986-1993 

Lamborghini LM 002 4×4 vue extérieure

En premier lieu, c’est le plus ancien 4×4 de nos trois mastodontes. Ensuite, le Lamborghini LM002 n’existe qu’à 300 exemplaires (environ). De plus, il abrite un moteur qui ne fait pas dans la dentelle : V12 de 455 chevaux, issu de la Countach, soit plus du double du Hummer H1. Toutefois, la question est : pourquoi faire ? Parcourir les quais à Genève ou remonter les Champs-Élysées à Paris en cruising ! Sachez, toutefois, qu’il a une réserve de carburant conforme à son appétit : 2 x 290 litres ! Pour la petite histoire, en 1977, Lamborghini a postulé à l’appel d’offres de l’armée américaine en lui présentant le LM001 ou Cheetah. Comme celui-ci s’est vu poliment écarté, Lamborghini a attendu jusqu’en 1986 pour présenter son LM002.

Passionné de Lamborghini et admirateur de ce LM002, vous vous dites que vous allez vous en offrir un. Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. D’abord, il faut en trouver un d’occasion. Ensuite, il est préférable d’avoir un porte-monnaie très bien garni. Car, ceux qui sont disponibles oscillent entre 170 et 450 000 euros. Certes, me direz-vous, quand on aime on ne compte pas. Tout bien pesé, personnellement, je vais attendre encore un peu ! Il est sans doute très beau mais pour aller faire ses courses en ville, il est un peu encombrant.

Lamborghini LM 002 4×4 vue intérieure

Toyota Mega Cruiser – 4×4 japonais

Génération 1995-2002 

Toyota Mega Cruiser 4×4 version civile vue extérieure

Pour terminer, nous vous présentons le Toyota Mega Cruiser. Tout d’abord, examinons son apparence. Quel mauvais esprit a dit qu’il copie le Hummer H1 ? Avant tout et pour remettre les pendules à l’heure, rappelons que le Toyota Mega Cruiser est une commande de l’armée japonaise. En conséquence, les besoins exprimés sont proches de ceux de l’armée américaine. Aussi, risquons-nous d’avoir de fortes similitudes entre les deux véhicules. En revanche, côté moteur, le Toyota Mega Cruiser est nettement sous-alimenté. Ainsi, ce mastodonte n’abrite qu’un 4 cylindres de 4.1 litres développant seulement 150 chevaux pour 2.9 tonnes. Oups ! Un peu faible pour un gros 4×4. 

Alors, prêt pour l’aventure et l’exotisme ? Fermement décidé à vous offrir un Toyota Mega Cruiser ou Koudidousha, vous vous risquez sur le Net. Aïe, c’est la poisse. Rien à l’horizon ! Normal. En fait, le Toyota Mega Cruiser est resté au Japon. Quelques exemplaires seulement sont partis aux États-Unis ou en Australie. Àsupposer que vous vouliez l’homologuer en Europe, il vous faudra alors suivre un véritable parcours du combattant. En outre, on ne connaît même pas le nombre exact des véhicules fabriqués en version civile. Sinon, son prix neuf se situe autour de 90 000 euros. Alors, la seule occasion que nous avons trouvée est en Allemagne pour un Toyota Mega Cruiser, version 1997, pour la bagatelle de 85 500 euros ! Affaire ou pas ? En définitive, c’est vous qui voyez !

Vous voulez en savoir plus ?

En parcourant ces liens, vous obtiendrez des informations détaillées :