Commençons par présenter Rallystory. Cette société organise des rallyes pour tous types de véhicules à travers le globe. Depuis trois ans, elle vous emmène en Amérique du Sud, entre Chili et Argentine. Un parcours soigneusement balisé au cours duquel vous découvrez des paysages uniques. Les régions traversées sont plus belles les unes que les autres. Toutefois, pour des raisons techniques, ne sont éligibles que les automobiles à partir de 1950 pour se terminer aux modèles sportifs contemporains. Pour des raisons de sécurité, le tracé de la Route des Andes n’emprunte que des routes 100 % asphaltées. Cette 3e édition propose d’ailleurs un nouvel itinéraire. Vous avez soif d’aventure et que vous êtes libre du 25 mars au 1er avril 2020 ? Partez alors à la découverte du nord de la cordillère des Andes.

Route des Andes | Départ d’Iquique, arrivée à San Pedro de Atacama

Paysages minéraux lors de la première étape de la Route des Andes.

Lacs salés et mines de cuivre dans le désert d’Atacama.

Sel et cuivre sont le quotidien des autochtones que vous croisez sur la Route des Andes.

Paysages minéraux en direction de San Pedro d’Atacama.

C’est à Iquique, petite ville du bord de mer au Chili, que l’organisation accueille les participants dans l’après-midi du 25 mars. Les choses sérieuses commencent le lendemain. En effet, une étape de 500 km vous conduit d’Iquique à San Pedro de Atacama. Pour y arriver, vous allez traverser le désert d’Atacama, le plus aride du monde. Paysages minéraux, lacs salés et mines de cuivre se succèdent jusqu’à l’étape prévue à San Pedro de Atacama. Après le repas du soir, vous irez admirer le coucher du soleil à la Valle de la Luna.

Après toutes ces émotions, ces senteurs et ces panoramas extraordinaires, une bonne nuit réparatrice vous préparera pour l’étape suivante.

Presque lunaires ces paysages qui vous mènent à San Pedro de Atacama par la Route des Andes.

Traversée du du désert d’Atacama aux paysages minéraux.

Route des Andes | Passage du Chili à l’Argentine par l’Altiplano

La Route des Andes est réservée aux voitures à partir de 1950.

Plus haut que le mont Blanc

Aucun problème sur la Route des Andes avec une ancienne ou une moderne.

Les routes empruntées sont toutes d’excellentes qualités.

La seconde étape débute par l’ascension du Paso de Jama qui culmine à 4824 m. Vous découvrez ici des espaces vierges baignés par une lumière pure et chaude. Le col franchi, la route serpente sur l’Altiplano et arrive en Argentine. Un paysage encore différent s’offre alors à vos yeux. Devant vous s’étend l’immense lac salé de Salinas Grandes. De la même manière, la végétation réapparaît avec quelques cactus. Puis la ville de Salta vous accueille pour un repos bien mérité après cette étape de 590 km. Reprenez votre souffle !

Magnifiques serpents de goudron qui ondulent tout au long de la Route des Andes.

La Route des Andes est ouverte aussi bien aux anciennes qu’aux modernes.

Une route mythique

Ascension de col à plus de 4800, plongée vers les vallées luxuriantes, telle est la Route des Andes.

Porsche 356 dans les gorges de Las Conchas.

Deux petites étapes sont prévues les 28 et 29 mars. Respectivement 310 km et 225 km. En effet, la matinée du 26 est consacrée à la visite de la ville de Salta. Ensuite en route pour l’étape suivante, San Miguel de Tucuman. De là, le lendemain, vous prenez la direction de Cafayate. Vous traversez une jungle luxuriante avant d’atteindre les premiers vignobles. À ce moment-là, vous empruntez la fameuse Ruta 40. Elle traverse en effet l’Argentine du nord au sud sur 5000 km.

L'ocre est partout présent dans les Gorges de Las Conchas sur la Route des Andes.

Les tons ocres des gorges de Las Conchas.

Route des Andes | Passage par le circuit de Salta pour dégourdir les pneus

Les Gorges de Las Conchas sont un moment inoubliable de la Route des Andes.

Route sinueuse dans les gorges de Las Conchas.

Le circuit de Salta permet de se défouler après le stress des routes sinueuses.

Après Las Conchas, les pilotes accèdent au circuit de Salta.

Alors que vous traversez les gorges de Las Conchas, vous pouvez observer leurs parois ocres. Elles vous conduisent vers le circuit de Salta, long de plus de 4 km, et sur lequel vous allez pouvoir vous défouler. Puis, vous quittez la Ruta 40 pour prendre la 52 bordée de grands cactus pour arriver à Purmamarca. Ainsi, le lendemain, la route vous conduit vers le Chili, parmi les flamands roses et les vigognes. Vous repassez la cordillères des Andes et plongez directement sur San Pedro de Atacama. Quelle vision offre le Salar de Tara, un lac aux reflets bleutés. Puis, une après-midi libre vous permet de vous reposer ou de découvrir de nouveaux charmes de la région.

Magnifiques paysages sur la Route des Andes en direction de Purmamarca.

Les paysages changent entre Puramarca et San Miguel de Tucuman.

Route des Andes | Traversée du désert et retour à la civilisation à Iquique

La mythique Ruta 40 qui traverse l'Argentine sur 5000 km est empruntée par la Route des Andes.

La Ruta 40 est mythique, elle traverse l’Argentine du Nord au Sud.

Désormais, le rallye touche à sa fin. Cependant, la dernière étape vous fait traverser l’intégralité du désert d’Atacama. Vous retrouvez, ainsi, les rives du Pacifique où séjournent de nombreux pélicans. Enfin, la route serpente le long d’une côte sauvage et vous dirige là où tout a commencé, Iquique. Ainsi, tout au long de cette Route des Andes, vous avez profité d’un climat agréable. La saison des pluies est en effet terminée. Savez-vous que l’automobile est, avec le football, une institution, tant au Chili qu’en Argentine ? À ce propos, ils accueillent des manches du WRC ainsi que le Dakar. D’ailleurs, Chiliens et Argentins apprécient autant les véhicules classiques que les plus modernes.

Traverser un désert de bout en bout, une des curiosités de la Route des Andes.

Sur le retour la traversée du désert d’Atacama de bout en bout.

Vintage Car Magazine vous donne son avis

S'arrêter dans une hacienda devenue hôtel de luxe est un des charmes de la Route des Andes.

Ancienne hacienda transformée en hôtel de luxe.

D'anciennes haciendas sont transformées en hôtels de luxe sur la Route des Andes.

Détente lors d’un arrêt pour le repas dans une ancienne hacienda.

Qui ne rêverait de partir en Amérique du Sud pour un rallye aussi dépaysant. Une aventure aussi belle et sans danger pour découvrir d’autres paysages, d’autres cultures. Une parfaite occasion aussi de goûter d’autres spécialités gastronomiques et vinicoles. Les vins argentins n’ont plus grand-chose à envier aux grands vins français. Vous l’aurez compris, un tel dépaysement a forcément un coût. Êtes-vous prêt à débourser € 24 500, sans les billets d’avion, pour deux personnes ? Rallystory s’occupe du reste. À sa charge le transport des véhicules, l’hébergement, l’assistance technique et le potentiel remorquage. C’est une somme importante, c’est vrai. Toutefois, au regard des prestations proposées par l’organisation, on peut relativiser. Ce rallye ne s’adresse peut-être pas à tout le monde. Pourtant, il ne semble pas impossible de le faire au moins une fois dans sa vie.

Peu de circulation sur ces rubans asphaltés de la Route des Andes.

Entre Cafayate et le circuit de Salta, les gorges de Las Conchas.

Les illustrations de cet article sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés ©2019 Rallystory.