Franco Sbarro n’est pas un inconnu dans le monde de l’automobile d’exception. Bien avant de nombreux préparateurs, Franco Sbarro nous a gratifié de véhicules hors du commun comme cette Super Eight de 1984. Toutefois, sa toute première réalisation date de 1965. En effet, à ce moment, il travaille pour l’équipe de course automobile Scuderia Filipinetti. Puis, il décide de se mettre à son compte et crée ACA – Atelier de Construction Automobile – dans une ancienne usine de cigarettes. Il se fait d’abord connaître par ses exceptionnelles répliques de BMW 328 ou de Lola T70, voire de Ferrari P4. Par la suite, il s’oriente vers des réalisations uniques ou, dans certains cas, de petites séries. Notre Sbarro Super Eight, croisée sur le stand de Speed8Classics à l’InterClassics Brussels, fait partie de ces modèles uniques.

De la Super Twelve à la Super Eight

Sbarro Super Eight suit la Twelve trop exclusive et abrite un V8 Ferrari

1984 Sbarro Super Eight vue latérale côté droit avec les prises d’air pour refroidir le V8.

Tout a commencé en 1982 avec la présentation de la Super Twelve, initiatrice de la Sbarro Super Eight. La Twelve reçoit deux moteurs 6 cylindres 1300cc de Kawasaki. Les deux boîtes sont reliées à un seul levier commun par un système de tringlerie. Trop exclusive et trop capricieuse, la Super Twelve cède sa place à la Super Eight en 1984. Alors que l’aspect extérieur est identique, le cœur change totalement. En effet, le châssis et le moteur proviennent de la Ferrari 308 GTB. Ainsi, nous obtenons une petite voiture – bien qu’un peu large – de 240 chevaux environ pour un poids inférieur à 1000 kg. L’intérieur est traité avec le plus grand soin comme tous les modèles qui sortent de chez Sbarro.

Sbarro Super Eight | Une présentation officielle au salon de Genève en 1984

Intérieur très soigné pour ce modèle unique qu'est la Sbarro super Eight.

1984 Sbarro Super Eight intérieur chic en cuir et velours et moquerre épaisse.

Selon son habitude, Franco Sbarro présente chaque année l’une de ses créations au Salon de Genève. En 1984, les visiteurs découvrent la Super Eight dans une livrée rouge étincelante. Il faut noter que la Sbarro Super Eight ressemble comme deux gouttes d’eau à la Super Twelve. Toutefois, la peinture est uniforme – dégradée sur la Twelve – et elle arbore des jantes différentes. En outre, quelques détails, comme le second rétroviseur ou l’absence de plaque métallique entre les feux arrière, différencient la Super Eight de son aînée. Après avoir ouvert la porte, nous découvrons un intérieur cuir et alcantara dans les tons fauve. L’équipement et les finitions sont à la hauteur de la réputation de Sbarro. En outre, nous avons remarqué un détail d’équipements très années huitante : la mini-chaîne stéréo intégrée à la console centrale. Cependant, ne comptez pas sur le volume du coffre avant pour des bagages imposants.

Sbarro Super Eight et Monteverdi, côte à côte

À côté de la Sbarro Super Eight, une autre voiture suisse : la Monteverdi High Speed 375 L.

1971 Monteverdi High Speed 375 L se trouvait juste à côté de la Sbarro Super Eight.

Nous avons été tellement surpris de découvrir cette Sbarro Super Eight au beau milieu du salon InterClassics Brussels. En effet, retrouver une voiture unique d’un créateur d’automobiles exceptionnelles, suisse de surcroît, tient du miracle. Nous avons alors tout de suite interrogé Koen Heuts de Speed8Classics à propos du véhicule, mais nous restons sur notre faim. Tout ce que Koen Heuts a pu nous dire est que la voiture a passé de nombreuses années aux États-Unis avant de revenir en Europe. Il ne connaît pas non plus toute l’histoire de ce flamboyant bolide. Dommage.

Cependant, une seconde surprise nous attend sur le même stand. À côté de la Sbarro Super Eight, une autre voiture d’un constructeur suisse : la Monteverdi High Speed 375 L Fissore. Vous pouvez vous reporter à notre article sur Monteverdi en suivant ce lien. Ce modèle reçoit le V8 Chrysler de 7.2 litres affichant 375 chevaux. Son prix : 265 000 euros.

Vintage Car Magazine vous donne son avis

Le train arrière de la Ferrari 308 GTB nécessite de gros élargisseurs d'ailes sur la Sbarro Super Eight.

1984 Sbarro Super Eight embonpoint du train arrière.

Ainsi que nous l’avons mentionné dans notre tout premier article sur InterClassics Brussels, les surprises sont nombreuses. Mais, la probabilité de trouver deux voitures provenant de deux constructeurs suisses sur le même stand est quasi nulle. Incroyable, il nous aura fallu parcourir plus de 700 kilomètres un coup de chance pareil. Notre but premier était évidemment de découvrir un salon de voitures de collection. Nous remercions Koen Heuts de nous avoir reçu et présenté succinctement la Sbarro Super Eight et la Monteverdi High Speed 375 L Fissore. Si l’un ou l’autre des modèles vous intéresse, consultez le site de Koen Heuts et prenez contact avec lui.

Franco Sbarro a fêté ses 80 ans cette année. Plus jeune et alerte que jamais, il bouillonne encore d’idées. Pour assouvir votre curiosité à son propos, nous vous conseillons l’excellent site de Philippe Calvet. Celui-ci y recense quasiment tous les modèles du sorcier suisse. Nous nous sommes d’ailleurs inspirés de certaines informations contenues sur ce site pour notre article.

Ne maintenons pas le suspens trop longtemps… Notre Sbarro Super Eight est à vendre chez Speed8Classics pour un montant autour de 100 000 euros.

 

Les illustrations de cet article sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés ©2019 Photos JPP – Vintage Car Magazine.